• News des Filles de FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope

    Séverine ERAUD Championne de France Espoir du Contre la Montre !!!  

    Lire la suite : News des...

 

et la reconnaissance des Championnats de France ainsi qu’une réaction de Coralie Demay sur son nouveau vélo de chrono.
Merci à Thomas Maheux d’avoir collecté ces informations…
 
Roxane Fournier : 
Comment se sont déroulés les Championnats du monde piste ?
J’étais au départ de deux disciplines, scratch et omnium. Au scratch je n’ai pas très bien couru, il y en a 6 qui partent et ce sont les 6 favorites, je n’avais qu’elles à surveiller et je me suis raté. 
 
Pour l’omnium, j’y allais avec moins de pression ayant un manque d’expérience dans cette discipline. Sur les 4 épreuves j'en ai fait 2 de bien et ensuite j'ai senti qu'il me manquait une préparation spécifique piste dans le reste des épreuves ou j'étais juste physiquement. Je pense vraiment qu’il faut avoir une préparation accès piste pour performer sur une Championnat du Monde, ce qui n’était pas mon cas. 
 
Toutefois, je ne regrette pas d’y être allé ça fait de l’expérience en plus pour plus tard.
 
En mars tu es allée reconnaitre le parcours des CDF avec l’équipe, qu'elles sont tes 1ères  sensations sur le parcours ?

C’est un beau circuit avec 2 petites bosses, j’aurais quand même aimé quelque chose de plus dur pour faire une sélection, mais ça reste un beau circuit où il pourrait y avoir une course de mouvement et il sera important d’avoir une équipe soudée. Ce sera un objectif cette année étant donné que ce n’est pas tous les ans qu’il y a un circuit approprié pour moi. 
 
Coralie DEMAY s’est imposée lundi 1er mai sur le contre-la-montre du Tour de Gironde, une victoire qui la rend « très heureuse, me motivant encore plus pour la suite. »
 

Coralie Demay  nous parle de sa performance et de son nouveau Lapierre Aerostorm DRS
:
« J’ai pris le départ du CLM avec de réelles ambitions, c’était la première fois que j’utilisais mon Lapierre en course, après seulement une semaine d’entraînement et j’ai directement trouvé mes repères sur celui-ci. 
Sur ce chrono de 20km rendu difficile par le vent et la route en mauvais état, le vélo m’a permis de conserver un bon rendement et une bonne allure. L’aérodynamisme du vélo est vraiment impressionnant, m'aidant à remporter la course devant Annabelle (2ème) et Charlotte (4ème).
J’ai décidé cette année de travailler spécifiquement le chrono, c’est donc vraiment plaisant de pouvoir travailler avec une telle machine, on sent que tout a été conçu pour répondre parfaitement à cet effort si spécial qu’est le contre-la-montre. »